Maxime Meilleur parrain des Rencontres Climat Météo Montagne

Ce rendez-vous unique et atypique en montagne rassemblera pendant 2 jours le monde de l’information météo et celui de la montagne : journalistes, météorologues, scientifiques de renom, élus, professionnels de la montagne et des domaines skiables confronteront leurs visions concernant l’influence des changements climatiques sur l’économie des territoires de montagne.

« Les enjeux sont très concrets et terriblement d’actualité ! » précise Christian Reverbel, organisateur de l’événement.

Maxime Meilleur, le chef triplement étoilé du restaurant La Bouitte à Saint-Martinde-Belleville sera le parrain de l’édition 2018 des Rencontres. Un événement qui fait écho à la proximité qu’il entretient avec l’environnement exceptionnel de la Vallée des Belleville et son implication dans un terroir qu’il qualifie lui-même
d’unique. -> La Bouitte

Les Rencontres sont articulées autour d’un programme de conférences et de tables rondes ainsi que des ateliers terrain organisés sous la houlette de professionnels de la neige et des domaines skiables. Elles abordent l’impact de la météo et des changements climatiques sur l’économie de la montagne. Parmi les grand thèmes de cette édition 2018 :
• L’évolution du climat : quels excès ? quel avenir ? 
• Prévision météo et gestion prédictive de la ressource en eau en montagne
• Table ronde : Météo locale et sécurité routière en montagne
• Qu’en est-il de la qualité de l’air dans les vallées… et en montagne ? 
• Présentation des premiers résultats du projet PROSNOW.
• Table ronde : L’hydrogène, énergie propre de demain : comment ça marche ?
• Signature du partenariat entre POW « Protect Our Winters » et Les Menuires

Organisation :
Association « Les Rencontres Climat Météo Montagne » en partenariat avec l’ANMSM (Association Nationale des Maires des Stations de Montagne) et la station des Menuires. Avec le soutien du Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes, de
France Montagnes, de DSF – Domaines Skiables de France, de l’Afmont, de l’Anena et de l’ADSP.